Moi & CieMOI & CIE

Je suis trans - Saison 2

Saison 2

Mardi 21h30 | Jeudi 20h30 | Vendredi 9h30

 

Abou - 10 ans

 

Abou est né de sexe féminin. Il a deux mamans. Âgé de 10 ans, il vit en garde partagée avec sa grande sœur Dalhia qui a 11 ans. Ils ont été conçu par le même donneur et les mamans ont porté chacune un enfant. Abou a fait sa transition sociale en première année et est maintenant en quatrième année. Déjà à l’âge de 4 ans, il disait à ses mamans que lorsqu’il grandirait, son pénis pousserait. Cette année, il a débuté sa prise de bloqueurs d’hormones afin de ne pas développer sa puberté féminine. Il a plein d'amis, fait de l'escrime et adore le chocolat !

 

 

Alexis - 32 ans

 

C’est en 1999 qu’Alexis a fait son « coming out ». Il n’avait plus le choix. Il se faisait passer pour un garçon à l’insu de ses parents depuis un moment. Ces derniers venaient de le découvrir. Il a obtenu sa mastectomie et a débuté la prise d’hormones masculine à l’âge de 19 ans. Aujourd’hui âgé de 32 ans, Alexis est certainement le mentor et la référence de plusieurs garçons transgenres. On l’appelle régulièrement pour des conseils et de l’aide. C’est d’ailleurs ce qu’avait fait notre protagoniste Zacharry à l’époque. Il est maintenant papa d’une belle petite fille de 4 ans. 

 

 

Danielle - 38 ans

À l’âge de 19 ans, Danielle arrive seule à Montréal. À cette époque, comme plusieurs personnes transgenres, elle se pose beaucoup de questions sur son orientation sexuelle plutôt que son identité sexuelle. Aujourd’hui, Danielle est une grande militante et consacre énormément de temps à défendre les différentes causes et situations que vivent les gens de la communauté trans.  Depuis plus de 10 ans, elle est très impliquée au sein de l’ATQ (Aide aux trans du Québec). 

 

 

Jesyka - 27 ans

 

Elle est née de sexe biologique masculin. Jusqu’à l’âge de 21 ans, elle pensait qu’elle était gai. C’est en devenant Drag Queen qu’elle a pu se sentir bien, habillée et maquillée comme une femme. Au quotidien, sa mère voyait son fils triste et déprimé. Elle lui a finalement demandé s’il était une femme. Jesyka a toujours su au fond d’elle qu’elle était une femme. Elle a donc débuté sa transition à l’âge de 23 ans. Trois ans plus tard, elle a procédé à sa vaginoplastie au printemps 2016. 

 

 

Kathy - 32 ans

 

Kathy a toujours su qu’elle était une femme, du moins depuis l’âge de 4 ans. Elle n’osait pas en parler à son entourage. « J’étais un gars très macho. Un badboy qui se battait dans les clubs.  J’étais très mâle jusqu’au lit ! ». L’année dernière, après 7 ans de vie de couple avec sa copine, Kathy (Mathieu à l’époque) se résout à lui avouer. Le couple n’a pas survécu à ce changement drastique, mais aujourd’hui Kathy vit une nouvelle vie. Acceptée et surtout soutenue par sa famille et ses proches, elle entame les procédures pour son changement de sexe. Kathy est une femme épanouie, sereine pour qui la vie a pris une toute autre tournure ; une tournure où le Mathieu enragé n’existe plus !

 

 

Katrina - 45 ans

 

Katrina a étudié en génie. Elle a deux enfants et elle est en couple. Elle fait partie du 20 % de femmes parmi les quelques 240 employés chez Forensic. Il n’en a pas toujours été ainsi. Quand Katrina est arrivée au sein de cette entreprise, il y a 13 ans, elle était un homme. Lorsqu’elle est revenue des vacances de Noël, en 2014, elle était devenue Katrina. Elle a d’abord annoncé sa transition à sa conjointe, Karine, qui a choisi de l’accompagner à travers ce voyage. « Elle m’a dit : “Nous sommes des âmes sœurs.”» Puis ce fut le tour des enfants. L’un a avoué sa crainte de voir ses amis rire de son père. Le plus jeune s’est inquiété : « Vas-tu encore jouer aux autos avec moi ? ». 

 

 

Khloé - 15 ans

 

Elle est née biologiquement garçon. Sa mère, Geneviève, a commencé à avoir des doutes sur l’identité de Khloé lorsqu’elle avait 3 ans. Elle était très efféminée et aimait s’habiller en fille. C’est à l’âge de 12 ans que Khloé a décidé de faire son coming out à sa famille. Elle a demandé à sa mère de la maquiller. « Maman, j’ai quelque chose à te dire. Je ne suis pas dans le bon corps. Je suis une fille. ». Sa maman lui a avoué le savoir depuis longtemps, mais lui a dit qu’elle souhaitait qu’elle le réalise par elle-même. Aujourd’hui âgée de 15 ans, Khloé prend des bloquants de testostérone pour empêcher sa puberté masculine et elle a débuté sa prise d’œstrogènes en novembre 2015.

 

 

Kia - 38 ans

D’origine cambodgienne, Kia et sa famille font partie des réfugiés arrivés au Canada dans les années 80. Déjà vers l’âge de 3 ou 4 ans, Kia pensait qu’elle était une fille. Elle se demandait surtout pourquoi elle devait aller à la toilette des garçons. Jeune, elle avait déjà un physique très androgyne. C’est à l’âge de 23-24 ans, que c’est devenu clair. Elle se sentait totalement femme et a débuté la prise d’œstrogènes. Même après cette transition, elle n’a pas changé de prénom car Kia est unisexe dans son pays d’origine. Elle aime le design de mode, et est maquilleuse professionnelle pour MAC Cosmetics.

 

 

Léa-Rose - 24 ans

 

Né biologiquement garçon, Léobastien souhaite devenir Léa-Rose éventuellement. « J'ai toujours été ouvert sur mon "homosexualité" tout en sachant que c'était quand même une couverture pour ne pas que les gens sachent qu'au fond, je suis une femme prisonnière dans un corps d'homme. » Léobastien a toujours été très féminin, mais vivait secrètement son désir. Léa-Rose porte encore sa barbe et s'habille toujours en homme pour l'instant, car ce n’est pas tout le monde qui est au courant de sa situation. La nouvelle Léa-Rose n’a pas encore commencé à prendre des hormones. Pour l’instant, elle se laisse pousser les cheveux et les ongles. Une étape à la fois !

 

 

Zacharry - 28 ans

 

Il s’est toujours senti différent, mais il ne comprenait pas trop ce qui n’allait pas chez lui. C’est en janvier 2007, lorsqu’il a aperçu Alexis à l’émission « Tout le monde en parle », que Zacharry a compris ce qui lui arrivait. Lui aussi était une personne transgenre. C’est donc en 2011 qu’il a débuté la prise de testostérone. Une mastectomie et une hystérectomie ont suivi en 2013. Il a subi une métoidioplastie en 2016. Aujourd’hui âgé de 28 ans, Zacharry est présentement aux études à l’Université Laval. Il aimerait travailler dans le domaine des communications.